Le blog

Articles d'Anaïs Gauthier

Hypersensible ? Et alors ?

Nov 14, 2022

« Tu exagères ! » est une phrase qui me cisaille.

Tant entendue dans la bouche des adultes lorsque j’étais enfant.

Parfois même encore aujourd’hui.

Ces quelques mots sont d’une puissance inouïe. Ils nient totalement ma capacité à ressentir les choses différemment. Tel un juge implacable, le.la propriétaire de cette phrase nie l’intensité de mes sensations, de mes émotions, de mes ressentis.

Car si j’exagère, je dois alors me contraindre, me contorsionner pour rentrer dans la norme, dans le périmètre de ce qui est permis et acceptable.

Quand une personne prononce ces mots, j’entends qu’elle n’appréhende pas qui je suis vraiment. Qu’elle refuse l’existence d’une part de moi. Cette part qui lui semble inappropriée, qu’elle préfère ne pas voir.

Ces mots interdisent à la...

Lire l'article...

Explorer le vivant sans enfanter ?

Oct 12, 2022

La pression sociale quand au fait de ne pas encore avoir d’enfant, est devenue si prégnante qu’elle “m’oblige” à une introspection.

“ Et toi ? Toujours pas d’enfant ?”
“ Je me demandais quand est-ce que tu te mettrais à faire un enfant ?”

 

Quand vous n’avez pas très tôt compris que vous n’étiez pas faite pour être mère ou au contraire rêvé toute votre vie de materner, s’offre alors à vous la complexe aventure de détricoter vos profondeurs afin de comprendre comment vous vous positionnez et pour quoi.

 

Parce-que les ressources pouvant nourrir cette réflexion sont si rare, je vous offre ici le fil de mon cheminement intime sur ce sujet délicat rendu parfois angoissant par les regards incompréhensifs dans une société où la volonté de s’interroger sur le sujet est...

Lire l'article...

Contribuer à une écologie culturelle

Oct 03, 2022

" J’aime l’idée de contribuer à imaginer et initier une culture du vivant comme la définit Baptiste Morizot. « Une culture du vivant nous force à penser autrement ce que l’on mange, et toute l’agriculture. Cela reconfigure notre manière de concevoir l’architecture, l’urbanisme, l’aménagement du territoire, les infrastructures techniques et énergétiques : cela trame le vivant à toutes ces dimensions de ce qui nous semblait appartenir à notre monde humain quotidien, mais sans impliquer le vivant. » "

_Extrait de mon manifeste

 

Samedi dernier, j'ai rejoint l'appel pour 𝘂𝗻𝗲 𝗲𝗰𝗼𝗹𝗼𝗴𝗶𝗲 𝗰𝘂𝗹𝘁𝘂𝗿𝗲𝗹𝗹𝗲.

L'appel du pianiste Patrick Scheyder, de Pierre Gilbert, prospectiviste en risques climatiques et spécialiste du biomimétisme et de Nicolas Escach, maître de conférences en géographie et directeur du campus des transitions.

...

Lire l'article...

Dire ce que je fais plutôt que faire ce que je dis...

Jun 30, 2022

Il n'y a pas longtemps une personne m'a dit " C'est bien que tu t'appliques ce que tu prônes !" 

Ces derniers mois, cette réflexion revient régulièrement et me surprend toujours autant... comme s'il n'était pas évident de faire ce que l'on dit, ce en quoi l'on croit.

Il me semble impensable de parler d'écologie personnelle sans l'incarner. Simplement parce-que l'écologie personnelle n'est pas un concept théorisé que j'essaierais ensuite d'appliquer, cela découle de ma façon d'aborder la vie et le quotidien.

Ce terme m'est venue lors de ma retraite début 2020 guidée par "Qu'est-ce qu'une activité professionnelle partant de moi, de qui je suis, de mes talents, de ce qui fait vibrer mon âme ?", alors que je dessinais des cartes mentales regroupant et connectant tous les sujets qui sont essentiels à mes yeux et qui infusent dans chaque journée que je...

Lire l'article...

Et si le sens de la vie était de prendre soin ?

Mar 07, 2022

J'ai créé l'écologie personnelle® pour inviter à (re)mettre au coeur de notre quotidien, ce qui est intimement lié à notre condition d'être vivant terrestre et qui est majoritairement relégué au dernier plan dans notre mode de vie contemporain :

. notre façon de nous nourrir, de dormir, de nous déplacer, de nous loger

. notre façon de nous soigner

. notre façon de nous relier (à soi, aux autres humains et au vivant)

. notre façon d'habiter la planète

. notre façon de créer et donc de modifier les écosystèmes dans lesquels nous évoluons

C'est une approche qui s'inspire des enseignements du vivant pour mieux vivre au quotidien.

 

Mon intention est de révéler ce qui nous lie au Vivant, le vivant en nous et autour de nous à partir de mes expériences et de mon cheminement personnel.

Réunir les notions...

Lire l'article...

Incarner ma voix pour porter mon message ~ diffuser ma voie

Mar 07, 2022

Quand je regarde le chemin parcouru pour trouver le courage de partager ma voie par ma voix, je suis pleine d'une immense gratitude d'oser aujourd'hui transmettre au monde ma sensibilité, mes expériences, mes apprentissages, mes réflexions...



Et que cela soit si fluide et si joyeux pour moi aujourd'hui !


J'aime profondément la scène de mes conférences, raconter mes prises de conscience lors d'interviews, transmettre et guider en sessions d'accompagnement avec mes clients.
J'aime apprendre à déployer, son après son, à mon rythme, toute la douceur et la chaleur de mon organe vocal aux côtés de Corinne Rocca qui m'accompagne depuis mon TedX.

La petite fille qui taisait ce qu'elle ressentait par peur de ne pas être comprise, par crainte de déplaire ou même de mettre en colère... s'est échappée du silence protecteur.
Elle a traversé les turbulences des...

Lire l'article...

{ LACHER-PRISE } Lâcher ce avec quoi je suis aux prises...

Feb 13, 2022

LACHER CE AVEC QUOI JE SUIS AUX PRISES...
{ Lâcher-prise }

L’exploration des six participants.es qui ont décollés avec moi fin Janvier pour un magnifique voyage au cœur d'eux-mêmes (cursus l'Exploration collective en ligne), m’a donnée envie de vous parler de ma relation au lâcher-prise.

~ ~ ~

C’est quand j’ai accepté toutes les questions que j’avais au fond de moi, que je leur ai permis d’exister pleinement, qu’elles se sont adoucies avant même qu’une réponse émerge du brouillard.

C’est quand j’ai accueilli la période sombre et douloureuse que je vivais avant de partir en Alaska, que j’ai intégré au plus profond de moi que puisque j’étais dedans, il me fallait m’y plonger sans résister et que la douceur et la fluidité ont commencé à remplacer la lutte et la rigidité...

Lire l'article...

S'encabaner pour se retrouver avec soi

Feb 01, 2022

{ S’ENCABANER }

Terme créé par l’autrice Gabrielle Filteau-Chiba pour nommer l’acte de simplicité volontaire matérialisé par un ermitage dans une cabane isolée en nature.

Enfant, j’étais fascinée par la vie monastique qui semblait alléger et transformer le temps en éternité. ‍
Adulte, mon livre de chevet se déroule « Dans les forêts de Sibérie » (Sylvain Tesson).

Je m’encabane régulièrement, me créant un temps à moi, où le rythme du quotidien est suspendu à quelques actions essentielles : me nourrir, contempler (souvent), me reposer, réfléchir, écrire, me laver.

Ce temps en-dehors de la frénésie contemporaine me fait entrer en résonance avec mon être profond. Cet état d’être fait naturellement le tri, soulevant le voile sur les...

Lire l'article...

Surfer sur vos cycles d'énergies

Dec 11, 2021

Surfez-vous sur vos énergies pour qu'elles soutiennent la réalisation de vos projets ? votre créativité ? votre efficacité ? votre bien-être ?

Surfez-vous en ce moment ? 
Où buvez-vous la tasse sous la déferlante de vagues qui accélère avant les fêtes de fin d'année ?

Avant d'apprendre à surfer sur mes énergies fluctuantes, j'ai bien cru me noyer !


Je me faisais emporter par un courant trop rapide, trop dense, trop pleins de tout. Alors je me faisais violence, en me sur-adaptant, en me débattant à contre-courant, en m'épuisant, en me décourageant...

Jusqu'à ce que je découvre et intègre au fil des années, l'écoute sensible et la compréhension holistique des énergies qui nous animent, qui nous traversent, qui nous impactent, souvent sans que nous en soyons conscient.e.

 

La frénésie n’a...

Lire l'article...

J'ai arrêté de travailler

Dec 03, 2021

J'ai arrêté de travailler.

Ce qui me vaut parfois de vives réactions de mon entourage entreprenarial...

La "valeur travail" est un flambeau irradiant la force, la volonté, l'argent mérité, la réussite grâce à l'effort et à l'exigence.
Pour comprendre d'où nous vient cette valeur travail et la croyance que l'effort et la douleur sont liés aux résultats, je vous invite à lire mon dernier article récemment publié par le magazine DIRIGEANT.

D’après l’anthropologue James Suzman, la définition la “plus universelle” du travail serait : “le travail implique de dépenser intentionnellement de l’énergie ou des efforts sur une tâche afin de parvenir à un but ou à une fin”. L’action de capter de l’énergie pour l’employer à s’organiser, à se nourrir,...

Lire l'article...
1 2 3
Close

50% Complete

Two Step

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.